Nederlanders.fr

Hèt netwerk van, voor en door Nederlandstaligen in Frankrijk - zegt het voort!

Voici un superbe sketch de Raymond Devos, disponible sur l'INA. Régalez-vous de ses jeux de mots. Je publie aussi le texte pour celles et ceux qui auront du mal à suivre :

https://www.ina.fr/contenus-editoriaux/articles-editoriaux/1979-ray...

ÇA PEUT SE DIRE,
ÇA NE PEUT PAS SE FAIRE

On dit qu'un mime sait tout faire.
C'est faux !
Un mime ne peut pas tout faire.
Exemple :
Un jour
je devais mimer un personnage
qui n'avait rien à faire
Eh bien je n'ai rien pu faire !
Parce que ne rien faire,
ça peut se dire.
Ça ne peut pas se faire !
En outre, je ne pouvais pas le dire
que je ne pouvais rien faire,
parce que le personnage qui n'avait rien à faire
en plus, n'avait rien à dire !
Le directeur de la salle me l'avait bien spécifié.
Il m'avait dit:
“ Pensez bien à ce que vous avez à faire ! ”
C'est-à-dire, en fait: “ Ne pensez à rien ! ”
Et il avait ajouté:
“ Surtout, ne le dites pas ! ”
Et moi, je lui avais donné ma parole de mime
que je ne dirais rien.
Je suis entré sur scène
et je me suis mis à ne rien faire
sans rien dire !
Ca n'a l'air de rien...
mais il faut le faire... !
Il ne suffit pas de le dire... Et paradoxalement, plus je ne faisais rien,
plus les gens, dans la salle, disaient:
“ Qu'est-ce qu'il fait ? ”
Parce que le public... lui, il n'est pas fou !
Il voyait bien que je faisais quelque chose ...
mais comme c'était rien,
il se demandait ce que j'étais venu faire.
Les critiques, eux, par contre,
voyaient bien que je ne faisais rien,
et que je le faisais bien !
Seulement, ils s'attendaient à plus.
Et moi qui déjà ne faisais rien,
je ne pouvais pas faire moins.
Alors, au bout d'un moment, dans la salle,
les gens qui ne voyaient rien
ont commencé à trouver à redire :
“ Il pourrait au moins faire un geste,
avoir un bon mouvement ! ”
Ce que voyant...
j'ai fait le seul geste que pouvait se permettre quelqu'un qui n'a rien à faire...
sans que l'on puisse dire: “ Il en fait trop !”
J'ai fait... (Geste d'impuissance.) Les gens:
“ Qu'est-ce qu'il a dit ? ”
Alors là, j'ai rompu le silence.
J'ai dit : “ Mais je n'ai rien dit ! ”
Qu'est-ce que j'avais dit là !
Le directeur : “ Rideau !
Non seulement, je paye un mime à ne rien faire
et il ne le fait pas !
Mais en plus, il ne tient pas sa parole, il parle ! ”
Et il a ajouté:
“ Tenez ! Vous n'êtes même pas bon à rien!”
Le lendemain, dans la presse,
qu'en ont dit les critiques ?
Eh bien, comme je n'avais rien fait,
ils n'ont rien dit...
mais... en bien !

TOEVOEGING MOD.:

Hieronder het filmpje dat u op een volledig scherm kunt zien (knopje rechtsonder)

Weergaven: 582

Rubrieken,

(klik hieronder voor meer berichten in dezelfde rubriek)

203210620, Kunst en Cultuur, Vertaling

Reactie van Jean op 21 Juni 2021 op 9.32

Ja, ik vind Raymond Devos geweldig met zijn woordspelingen die ik altijd analyseer om ze goed te begrijpen.

Hier hebben jullie een ander voorbeeld van hem, met vele woordspelingen :

 

sens dessus dessous :
Actuellement, mon immeuble est sens dessus dessous. Tous les locataires du dessous voudraient habiter au-dessus. Tout cela parce que le locataire
qui est au-dessus est allé raconter par en dessous que l'air que l'on respirait à l’étage au-dessus était meilleur que celui que l'on respirait à l’étage en dessous.

Alors, le locataire qui est en dessous a tendance à envier celui qui est au-dessus et à mépriser celui qui est en dessous.
Moi, je suis au-dessus de ça.
Si je méprise celui qui est en dessous, ce n'est pas parce qu'il est en dessous, c'est parce qu'il convoite l'appartement qui est au-dessus, le mien.

Remarquez . . . moi, je lui céderais bien mon appartement à celui du dessous à condition d'obtenir celui du dessus.
Mais je ne compte pas trop dessus.
D'abord parce que je n'ai pas de sous. Ensuite, au-dessus de celui qui est au-dessus, il n'y a plus d'appartement. Alors, le locataire du dessous qui monterait au-dessus obligerait celui du dessus à redescendre en dessous.
Or, je sais que celui du dessus n'y tient pas. D'autant que, comme la femme du dessous est tombée amoureuse de celui du dessus, celui du dessus n'a aucun intérêt à ce que le mari de la femme du dessous monte au-dessus.
Alors, là-dessus ... quelqu'un est-il allé raconter à celui du dessous qu'il avait vu sa femme bras dessus, bras dessous avec celui du dessus ???
Toujours est-il que celui du dessous l'a su.
Et un jour que le femme du dessous était allée rejoindre celui du dessus,
comme elle retirait ses dessous ... et lui, ses dessus ... soi-disant parce qu'il avait trop chaud en dessous ... Je l'ai su .. parce que d'en dessous,
on entend tout ce qui se passe au-dessus ...
Bref! Celui du dessous leur est tombé dessus. Comme ils étaient tous les deux soûls, ils se sont tapés dessus. Finalement, c'est celui du dessous qui a eu le dessus!

groeten,

Jean

 

Reactie van Anton Noë, beheerder en gastheer op 21 Juni 2021 op 10.46

Hij werd in 2003 benoemd tot Commandeur in het Legioen van Eer. Raymond Devos overleed in 2006 op 83-jarige leeftijd. In Rochefort staat er een standbeeld met als opschrift: Raymond DEVOS, jongleur de mots. Que le spectacle continue.


PS: Ook een linkje naar dit leuke bericht is inmiddels te vinden in ons archief voor Franse taalcursussen:

Je reactie hieronder, dit zijn de huisregels. 

Je moet lid zijn van Nederlanders.fr om reacties te kunnen toevoegen!

Wordt lid van Nederlanders.fr

GRAND MERCI !!

SPONSOR | ENTREPRISE

© 2022   Gemaakt door: Anton Noë, beheerder en gastheer.   Verzorgd door

Banners  |  Een probleem rapporteren?  |  Privacybeleid  |  Algemene voorwaarden